loader-logo

Cyber-attaques en entreprise : des dommages collatéraux

Cyber-attaques en entreprise : des dommages collatéraux

La cybercriminalité est pour toute entreprise un des facteurs les plus destructeurs. Elle touche non seulement à ses chiffres, mais endommage également sa réputation vis-à-vis du public consommateur, son image de marque et donc sa fiabilité, les partenaires, actionnaires et employés. L’année 2019 a été pour une multitude d’entreprises une roue de sauvetage avec plus de 1.5 billions de dollars investis pour lutter contre les cyber-attaques.

La cybercriminalité peut atteindre plusieurs angles de l’entreprise. Certaines étant plus courantes que d’autres, nous pouvons relever plusieurs attaques qui ont fait surface ces derniers temps et qui ont été désastreuses pour des entreprises et les ont poussés à baisser le rideau :

  • Les virus informatiques : étant considérés comme les attaques les plus répandues, les virus touchent les systèmes d’exploitation et bases de données des entreprises et peuvent lui faire perdre des années de travail.
  • Le piratage des données : celles-ci peuvent être utilisées à des fins malhonnêtes dans le cas de données confidentielles telles que les droits de propriété industrielle.
  • Le phishing ou hameçonnage : s’opérant par e-mail, cette technique permet à son utilisateur d’avoir accès à des données confidentielles tout en se faisant passer par un individu de bonne foi.
  • Les détournements de fonds : ayant fait plusieurs victimes dans le monde des affaires, ce type d’attaques consiste en le débit de façon malhonnête et illégale les fonds de l’entreprise.

Comment se protéger ?

Certaines indications sont essentielles pour se protéger des dangers de la cybercriminalité. Il est primordial de les suivre en prévention :

  • La sensibilisation pour la prévention : les employés devraient être conscient des dangers de la cybercriminalité et ses enjeux. Il faudrait organiser plusieurs ateliers étalés sur l’année sur les bonnes pratiques de traitement des données.
  • La mise à jour récurrente : une fois les employés sensibilisés, reste à garder vos logiciels mis à jour pour éviter la stagnation qui mène à l’acquisition malhonnête des données.
  • Un mot de passe complexe : plus les codes d’accès aux appareils mobiles mis à la disposition des employés contiennent de caractères différents, plus il devient difficile de les pirater. Leur changement régulier est aussi de mise.
  • Limiter les accès aux sites internet : l’utilisation des appareils mobiles doit rester pour des fins purement professionnelles. Ainsi, certaines restrictions doivent être faites lors de l’utilisation d’internet concernant les consultations de sites et les téléchargements de fichiers.
  • Bien se protéger : il faudrait s’informer sur les antivirus et anti-spam les plus performants pour assurer un maximum de sécurité.

Et si c’était vous?

Il y a 5 ans de cela, les risques de cybercriminalité étaient classés 15ème sur l’échelle des risques les plus redoutés par les entreprises. A ce jour, ils ont pris la 2ème position après les catastrophes naturelles. Ces attaques impactent autant le fonctionnement de l’entreprises que les catastrophes naturelles car elles provoquent l’arrêt de l’activité en raison de l’interconnectivité des systèmes de l’entreprise.

  • Déconnectez-vous de votre réseau internet le plus rapidement possible.
  • Détachez vos disques durs externes et tout périphérique branché à l’appareil mobile concerné par l’attaque.
  • Fermez la fenêtre où se trouve le lien d’où le virus a été détecté et faite une analyse de détection de menace par votre antivirus.
  • Modifiez tout vos codes d’accès.
  • Nettoyez votre ordinateur par vous-même ou faites appel au service de maintenance pour vous aider.

Pour conclure :

Une prévention vaut tout de même mieux qu’une guérison. Assurez-vous de toujours respecter les normes de sécurité mises en place par l’entreprise et de connaître les premiers réflexes à avoir en cas d’attaque. Les risques peuvent être fatales, ne vous y exposez donc pas !

1 Points


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Sélectionnez votre pays et votre langue​

Maroc

Tunis

Allemagne

Switzerland

France

Global